L’excellence au service des Canadiens Boucar Diouf, Rashi Nashalik, Wab Kinew, Pénélope McQuade, Ian Hanomansing, Joselito Michaud, Adrian Harewood, Monique Giroux, Anne-Marie Mediwake, Francis Ready, Lise Payette, Jean-Philippe Wauthier, Cassie Campbell-Pascall

L’excellence au service des Canadiens

Date de publication : Le 31 mai 2012

Les personnes ont toujours été à l’origine de la réussite du radiodiffuseur public national du Canada. C’est pourquoi nous tenons à avoir le meilleur effectif possible. Nous visons l’excellence, car nous savons que, pour créer et offrir une programmation de haut calibre, nous avons besoin d’un personnel extrêmement compétent. Nous savons également que notre position d’excellence et notre capacité à attirer et à conserver les employés les plus qualifiés sont grandement renforcées par l’engagement dont nous faisons preuve à l’égard de l’inclusion et de la diversité.

À CBC/Radio-Canada, la promotion de l’inclusion et de la diversité va bien au-delà des normes imposées par la Loi sur l’équité en matière d’emploi. Nous dépassons à bien des égards les exigences dans l’embauche des personnes appartenant aux groupes désignés — les femmes, les Autochtones, les personnes handicapées et les membres des minorités visibles. En collaboration avec nos syndicats, nous avons mis au point un plan stratégique triennal visant à favoriser davantage l’inclusion et la diversité, et à investir dans le recrutement et la gestion des talents, dans la planification de la relève et dans le développement du leadership. Deux postes de directeurs de l’inclusion et de la diversité ont déjà été créés, un pour Radio-Canada et l’autre pour CBC, et tous deux sont occupés par des femmes.

Au chapitre de l’emploi des femmes, où en sommes-nous à CBC/Radio-Canada?

  • Effectif général — en 2009, 45 pour cent de notre effectif était composé de femmes (43 pour cent pour l’industrie).

  • Marketing, ventes, relations publiques et communications — 68 pour cent des postes sont occupés par des femmes (46 pour cent pour l’industrie).

  • Production — 48 pour cent de femmes (37 pour cent pour l’industrie).

  • Finances — 61 pour cent de femmes (49 pour cent pour l’industrie).

  • Femmes cadres supérieures — 42 pour cent (29 pour cent en 2006).

  • Équipe de la haute direction — près de 50 pour cent de femmes (hausse de 30 pour cent depuis 2008).

Nos efforts dans le recrutement de femmes hautement qualifiées ne sont pas passés inaperçus :

  • En avril 2011, l’Association canadienne des femmes en communications (AFC) a remis à CBC/Radio-Canada le prix Employeur d’excellence 2011 dans la catégorie Champion du changement, pour les changements réalisés à l’échelle de l’organisation en matière de diversité des genres.

  • En mars 2011 à Washington, l’International Women’s Media Foundation Leaders Conference a reconnu CBC News comme l’un des cinq organismes d’information « exemplaires » dans le monde, considérés comme des modèles pour les femmes actives dans leur région.

  • En 2010, Kirstine Stewart de CBC a reçu le titre de Femme de l’année décerné par l’AFC avant d’être nommée vice-présidente principale des Services anglais de CBC/Radio-Canada en janvier 2011. En mars 2011, elle a été invitée à parler à un déjeuner-causerie organisé à Ottawa sur le thème « Be Inspired ».

Nous nous efforçons également de recruter d’excellents employés représentant les groupes désignés dans le cadre des initiatives suivantes :

  • Nous avons mis sur pied un Comité directeur national sur l’inclusion et la diversité qui a pour mission de veiller à ce que notre Plan national sur l’équité et la diversité (2009-2012) soit correctement mis en œuvre, suivi et révisé au besoin, et de rendre des comptes à cet égard de manière responsable.

  • Nous avons engagé un bon nombre d’animateurs, de présentateurs et de journalistes à l’image de la mosaïque canadienne. Avec ces nouveaux visages et ces nouvelles voix, nos services sont les plus représentatifs de la diversité au pays.

  • Nous offrons des stages et des bourses, ainsi que des programmes de mentorat et de formation en vue d’attirer d’excellents candidats issus de la diversité, tant à l’antenne que hors antenne, et de nombreux stagiaires continuent de travailler à la Société par la suite.

  • Nous investissons dans les rénovations pour permettre l’accessibilité des immeubles aux personnes à mobilité réduite ainsi qu’à celles ayant des déficiences visuelles et auditives. Nous apportons des modifications aux postes de travail et aux fonctions des personnes reprenant le travail après un congé d’invalidité, et nous procédons à des évaluations ergonomiques.

  • Nous favorisons un milieu de travail inclusif et axé sur l’entraide.

  • Nous avons un programme de formation obligatoire pour les gestionnaires qui comprend un volet sur la diversité.

Pourquoi tout cela est-il si important?

Ce sont nos pratiques en matière d’emploi qui apportent à notre effectif la diversité et le dynamisme de la société canadienne. Ensuite, notre effectif apporte les idées, les aspirations et le savoir issus de la société canadienne, pour en faire bénéficier tant les décideurs de la Société que les créateurs d’émissions qui travaillent en coulisse.

Nous faisons en sorte que l’inclusion et la diversité soient clairement représentées à notre antenne, chaque jour de l’année. Nos journalistes, nos animateurs, nos acteurs et le contenu de nos émissions reflètent la société canadienne et attirent en même temps des auditoires provenant des quatre coins du pays.

L’excellence au service de l’excellence : en engageant des talents issus de la diversité et extrêmement compétents, CBC/Radio-Canada est là pour l’ensemble des Canadiens, partout, pour tous.

En bref

  • Nous dépassons les attentes de la Loi sur l’équité en matière d’emploi pour la promotion de l’inclusion et de la diversité.

  • Avec la collaboration de nos syndicats, nous avons élaboré un plan afin de promouvoir l’inclusion et la diversité, et d’investir dans le recrutement et la gestion des talents, la planification de la relève et le développement du leadership.

  • À CBC/Radio-Canada, le taux d’emploi des femmes est largement supérieur à la norme dans le secteur.

  • Le recrutement de femmes hautement qualifiées nous a valu des prix.

  • Nous favorisons un lieu de travail inclusif et axé sur l’entraide.

  • Notre main-d’œuvre diversifiée reflète les idées et les connaissances de la société canadienne contemporaine et y contribue — pour la création d’une programmation de meilleure qualité pour tous.

Haut de page